fbpx
Sélectionner une page
Dans cet article on va un peu revenir sur le déroulement idéal d’un projet Web. Lors de la conception de votre projet, il est impératif de respecter certaines étapes et ainsi mettre toutes les chances de réussite de votre côté. Quel que soit votre projet Web nous vous conseillons de passer par ces étapes et de vous poser les bonnes questions.

1. Cahier des charges du site

Malheureusement, trop souvent sur des petits projets cet aspect est trop souvent sous-estimé mais il est primordial. 90% de la réussite de votre projet dépend de la réussite de cette étape. Parfois la rédaction du cahier des charges peut durer entrer 1 journée à quelques semaines selon la taille de votre projet et le nombre d’intervenants. Mais patience, c’est vrai que ce n’est pas la partie la plus drôle de votre projet mais, bien la plus important.
Pour rédiger un bon cahier des charges il faut :
– Une idée (logique)
– Connaître vos concurrent (pour vérifier un peu où se situe votre idée par rapport aux autres)
– Quelques références de sites qui vous plaisent
– Avoir la totalité du contenu de votre site : texte, images, vidéos… (définir une arborescence et savoir s’il vous faut 1 page, 2 ou 100, et ne pas avoir de mauvaise surprise au cours de la conception)
– Une ligne éditoriale
– Une stratégie marketing (et oui, ça ne sert à rien de faire un site et qu’il reste secret : erreur de beaucoup de clients mal conseillés)
+ : vous pouvez trouver des modèles de cahier des charges sur le net sans difficulté, et chez Whaaat ? C’est avec plaisir que nous le faisons parvenir à nos clients.

2. Le wireframe / kesako ?

Vous avez maintenant mis à plat toutes vos idées, reste maintenant à définir comment va fonctionner votre site. Il est probable que durant cette étape, vous vous rendiez compte que l’arborescence initiale ne fonctionnait pas, mais gardez bien en tête que c’est le résultat final le plus important.
L’objectif ici est de définir comment cela s’articule et comment on passe d’un élément à un autre. Pour cela, rien de plus simple, prenez une feuille et un crayon et commencez à dessiner votre site. Si jamais vous préférez une option digitale, vous avez des outils gratuits comme Axure ou Balsamiq. Souvent après cette étape, il faudra revoir le cahier des charges.
+ : Vous pouvez le faire à l’ancienne avec une feuille et un crayon ou bien avec des App comme Balsamiq ou Axure

3. La maquette

Si vous avez déjà votre wireframe et vous le donnez à un graphiste, ce sera la meilleure façon d’avoir un rendu au plus près de ce que vous voulez car le graphiste pourra se concentrer surtout sur la conception. Il ne faut surtout pas mélanger la partie conception et la partie production.

WARNING : Le graphiste est la pour rendre votre concept visuellement agréable, il n’est surtout pas la pour inventer votre concept à votre place, ni pour corriger vos textes….

4. L’intégration

Voilà la partie que vous attendez, votre site commence à être développé. C’est l’étape la plus longue et la plus technique, c’est ce qui va permettre de transformer la maquette dans un langage compréhensible par le navigateur (Google Chrome, Firefox…). Elle est d’autant plus longue si votre site est responsive design (qui s’adapte à tous les écrans) et bien sûr en fonction du nombre de gabarits différents à réaliser.

5. Le développement

Selon les projets, parfois un CMS (WordPress ou autre) suffisent et du coup cette étape peu être plus rapide mais ce n’est pas toujours le cas. Si votre idée est nouvelle, jamais vu, il faudra surement un développement spécifique à vos besoins, il sera d’autant plus important de passer du temps sur la question au moment du cahier des charges. Il sera même intéressant de faire intervenir un développeur pour mesurer la complexité du projet et sa faisabilité technique.

6. La recette interne

Cela peut prendre un peu de temps, parfois quelques jours, voire une semaine, pour tester toutes les fonctionnalités du site sur tous les navigateurs, puis corriger les erreurs. Alors patience, votre site est presque près, pensez juste à prévoir ces délais dans le cahier des charges.

7. La recette client

We did it, we di dit Yeah ! Vous l’avez enfin… votre site. Il va falloir maintenant le malmener et l’essayer pour être sure qu’il correspond bien à votre brief initial. Ensuite, vous faites vos retours à votre agence qui se chargera par la suite de corriger tous les bugs.

8. La mise en ligne

Plus qu’à mettre votre site en ligne. Le travail de votre agence est à présent terminé (pour le moment !).
J’espère qu’avec cet article on a réussi à vous y faire voir plus claire et surtout que ça vous à permis de comprendre que c’est grâce au cahier des charges que tout est possible et que vous pourrez définir la durée de création de votre site.
Si vous voulez nous parler d’un projet, n’hésitez pas à nous contacter immédiatement au 0696 34 37 71 ou par mail hello@whaaat.studio, nous nous ferons un plaisir de vous aider à mener à bien votre projet.

Ça vous plait?

Rejoignez notre communauté et recevez continuellement nos conseils sur le digital.

Inscrivez-vous!

Super !